Notre histoire

Page en construction…

Page en construction…

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Munchhouse, comme de nombreuses autres villes et villages en Europe, a été profondément touchée par les événements de cette époque sombre. Occupée par les forces allemandes pendant une grande partie du conflit, la population a dû faire face à l’occupation, à la répression et aux privations.

L’occupation allemande a imposé des restrictions sévères sur la vie quotidienne des habitants, contrôlant les déplacements, réquisitionnant les ressources et exerçant une surveillance étroite. De nombreux hommes ont été enrôlés de force dans l’armée allemande, tandis que les civils devaient faire face aux rationnements alimentaires et aux pressions constantes de l’occupant.

Cependant, malgré les difficultés, la résistance s’est organisée dans l’ombre. Des réseaux de résistants ont mené des actions clandestines, collectant des renseignements, sabotant les installations militaires et aidant les prisonniers de guerre évadés. Ces actes de résistance ont souvent été menés au péril de la vie de ceux qui y participaient, mais ils ont incarné l’espoir et la détermination à lutter contre l’occupant.

La libération de Munchhouse est survenue avec l’avancée des forces alliées à la fin de la guerre. Les troupes alliées, comprenant principalement des soldats américains, britanniques et français, ont progressé à travers la région, repoussant les forces allemandes et libérant les villes et villages occupés.

Pour les habitants de Munchhouse, la libération a été un moment de soulagement et de joie mêlée de tristesse pour ceux qui avaient perdu des proches ou subi des épreuves pendant l’occupation. Les soldats alliés ont été accueillis avec gratitude et reconnaissance, et le village a commencé à se reconstruire après les ravages de la guerre.

Aujourd’hui, la mémoire de la guerre et de la libération reste vive à Munchhouse grâce à la cérémonie ayant lieu tous les 8 février, commémorée à travers des monuments, des cérémonies et des récits transmis de génération en génération. Ces événements tragiques et héroïques font partie intégrante de l’histoire et de l’identité du village, rappelant aux habitants les sacrifices consentis pour la liberté et la paix.

c

Le 10 janvier 1950, un jour qui restera à jamais gravé dans la mémoire des habitants de Munchhouse, un terrible accident de bus s’est produit, laissant une empreinte indélébile dans l’histoire de la région.

Ce jour-là, un bus transportant les ouvriers qui se rendaient sur le chantier du Grand Canal d’Alsace est tombé dans les eaux du Canal du Rhône au Rhin, entraînant la perte de 18 vies et blessant 28 personnes. Les conséquences de cette tragédie ont été dévastatrices pour la communauté locale, plongeant les habitants dans le deuil et l’incrédulité.

Les familles des victimes ont été confrontées à une douleur inimaginable, et la ville toute entière a ressenti une perte profonde et irréparable. Aujourd’hui, un mémorial au bord du canal rappelle cette journée sombre, honorant la mémoire de ceux qui ont perdu leur vie dans cette tragédie.

Outre les pertes humaines, cet accident a soulevé des questions cruciales sur la sécurité des transports en commun, incitant les autorités locales à prendre des mesures pour renforcer les protocoles de sécurité.

Cette tragédie nous rappelle l’importance de se souvenir des victimes et de tirer des leçons de ces événements pour éviter de futurs drames.

Page en construction